Várkert Bazár

On peut trouver le célèbre Bazar du Jardin du Château de Budapest dans le voisin n’est autre que l’hôtel Lànchíd 19. Atmosphère ensorcelante en une forme néo-renaissante. L’environement hors pair du Château de Buda et le parfum du Danube créent ce milieu accentué de la partie sud-orientale du territoire de la Colline de Château où le panorama est déterminé par des courtines du XVe siècle et des remparts.

Les fonctions d’autrefois du territoire étaient liées à l’originaire à l’importance militaire du Château. Au couloir servant à chercher de l’eau, construit dans les années 1530, aux casemates, à la rondelle d’eau, à la fortification au bord du fleuve et aux écuries et dépôts construits pour protéger les courtines. Après la reconquête de Buda, les tâches militaires ont perdu leur importance. Les murailles se sont transformées en « prestataires » civils et sont devenues les contre-murs des jardins qui se sont formés aux pieds des murailles. À la fin du siècle, les immeubles d’habitation sont apparu et le panorama de ce territoire a changé. La rondelle d’eau fut démolie, cédant sa place à la ville qui était en pleine d’expansion.

Jusque-là, les développements se concentraient plutôt sur Pest. Le quartier nommé Vízivàros et le Palais qui recevait un rôle prioritaire ont entrainé avec eux le besoin accru de l’aménagement de l’entourage du Pont de chaînes, de cette partie des quais du Danube et celui de la résidence royale.

Les premiers plans ont été faits par Ferenc Reitter. Puis, en reprenant ces mêmes plans, Miklós Ybl a entamé les travaux en les utilisant. Au début, il a imaginé un édifice ouvert, ressemblant à un hall. Enfin, pour des raisons économiques, la direction de la ville a opté pour la création des commerces, et les nouveaux plans de Ybl ont été faits dans cet esprit: l’ensemble de bâtiment néo-renaissant du Bazar du Jardin du Château. Le Bazar a été construit entre 1875 et 1882, encadrant ainsi les jardins qui ont été transformés en un parc anglais. L’édifice alliait sophistiquèrent le passé et la fonction métamorphosée avec le chemin menant au palais, l’escalier servant d’autrefois à chercher de l’eau, les murailles et les courtines. Ybl ne construisait pas un simple ensemble de bâtiment. Il rêvait d’une telle composition qui encadre ce territoire et en crée une unité incomparable.

Il a créé le complexe du palais des gardes du corps, des maisons à location, du Danube, des jardins et celui du Palais. Entre autres, des arcades de plusieurs étages, des ordres doriques, une pergola de balustres et d’ordres de pierre, des lions et un portail avec tympan ont créé le milieu qui, par manque de locataires, accueillait la collectivité artistique de plusieurs générations des sculpteurs. En 1884, Alajos Stróbl a ouvert la marche, puis pendant les cent ans à venir, une quatre-vingtaine d’artistes l’ont suivi. Par exemple, c’est ici qu’a été faite la statue équestre de Roi Matthias et la statue de Marie-Therese d’Autriche à Prague de Jànos Fadrusz, la statue Bem de Jànos Istók ou la statue d’Anonymus de Miklós Ligeti. Cette dernière se trouve à Vàrosliget (« Bois de la ville) de Budapest. Jadis, l’Atelier de l’école féminine de Buda, la Galerie de portraits historique et l’École de peinture féminine dispensés sous ses arcades.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a subi de dégâts importants. Il a été restauré entre 1957 et 1961, à la base des plans de Làszló Borsos et de Ferenc Kacziba. Malheureusement, certaines parties de la composition ont été démolies lors de la rénovation et de la construction de la voie du tramway des quais.

En 1961, les fonctions de l’ensemble de bâtiment se sont élargies. Il fonctionnait ici le légendaire Parc de Jeunes de Buda qui accueillait des concerts et d’autres événements musicaux aussi. Cependant, tout cela a tellement usé le Bazar du Jardin du Château, site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, que malheureusement il s’est avéré inadéquat. En 1980, pendant un concert du groupe EDDA, le mur de pierre de l’escalier menant à l’entrée du parc s’est effondré. L’état du Jardin de Château se dégradait de plus en plus, et a été fermé peu de temps après.

La rénovation de l’ensemble de bâtiment, déterminant la vue des quais du Danube, a commencé en été 2013, en deux étapes. L’inauguration finale a eu lieu à la fin d’août 2014. La partie de monument historique a été agrandie d’un centre d’événement, d’un jardin renaissant et d’un parking souterrain.


Agreement to terms by clicking checkbox below is required for subscription.

We need to confirm your email address.
To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you.